XXH

du 22 juin 2013 au 06 octobre 2013

Présentation PDF

XXH – L’homme dans la collection d’art contemporain de la Fondation Francès
22.06.13 – 06.10.13

La collection d’art contemporain d’Estelle et Hervé Francès (Senlis, France) présente l’homme « dans tous ses états » : traité avec beaucoup de respect ou au contraire de manière particulièrement brutale, il est examiné de la tête aux pieds, à l’extérieur comme à l’intérieur.
Qu’y découvre-t-on ? L’homme (H) dans des dimensions supérieures (XX): avec ses pulsions destructrices et sa fougue brutale, en proie à une lutte sans merci ou en quête de ce qui est défendu. On y décèle aussi l’homme capable de croire et d’aimer.
De nombreux artistes contemporains de renommée internationale ont dépeint nos excès à travers de grandes thématiques telles que la mort, la religion, la guerre, la maladie ou la sexualité. Au sein de l’exposition, ces œuvres engagent un dialogue avec certaines pièces issues de la collection permanente du musée Dr Guislain.
À travers des images percutantes, ce n’est pas la beauté qui est mise en exergue mais plutôt l’homme en train de chercher, de lutter, de perdre ou de gagner. Ainsi, suscitant parfois le malaise mais jamais l’indifférence, les œuvres troublantes de la collection d’Estelle et Hervé Francès nous font prendre conscience de nous-mêmes en ce monde et nous invite au débat.

XXH
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Adel Abdessemed

Also sprach Allah

Also sprach Allah, “Ainsi parla Allah”, cette phrase notée sur un petit sac en papier kraft est une référence au poème de Nietzsche (« Alo Sprach Zaeathushtra ») retraçant la vie d’un surhomme qui dépasse sa peur. En faisant référence aux violences et aux soumissions religieuses, Adel Abdessemed tend à montrer que l’homme est tout à fait capable de surmonter ces pressions et les enfermer à tout jamais dans ce sac.

Année : 2007
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Encre sur papier
Hauteur : 70 cm
Largeur : 50 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Adel Abdessemed

Sphère II

Sphère II se composent de deux anneaux de barbelés, l’un de la taille d’Adel Abdessemed, l’autre de celle de sa compagne. Ces lames très esthétiques sont également le symbole de la défense d’un territoire, celui du globe terrestre comme celui plus intime du couple. L’artiste dénonce la défense d’un territoire au prix de la mise en danger du corps.

Année : 2006
Édition : Ed. 4/4 + 2 AP
Matériaux : Fil barbelé
Diamètre : 169 et 172 cm
Time and a word
Richard Aldrich

Time and a word

Sans contenu narratif, les œuvres de Richard Aldrich représentent tour à tour des non-sens, des suites mathématiques, des portraits et des formes abstraites. Il souhaite créer une rupture avec la peinture classique, en peignant des formes issues d’un nouveau langage artistique. Time and a word est le portrait d’un homme pris au piège derrière un masque. La violence de l’enfermement se traduit par le sang, symbole de l’identité opprimée.

Année : 2010
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile, cire et crayon sur lin
Hauteur : 213,4 cm
Largeur : 147,3 cm
A Jewish giant at home with his parents in the Bronx, N.Y.
Diane Arbus

A Jewish giant at home with his parents in the Bronx, N.Y.

Chacune des personnes photographiées par Diane Arbus montrent un aspect essentiel de sa personnalité et développe un charisme ou une émotion que le spectateur peut identifier. Les photographies sont parfois troublantes pour celui qui fait face à ces visages au regard pénétrant et à ces attitudes décomplexées et désintéressées. Dans une maison ordinaire du Bronx, l’artiste immortalise une famille singulière. De cette image se dégage un sentiment tragique, une vague de tristesse face au regard perdu et interrogateur de ces parents devant leur fils, le géant Eddie Carmel.

Année : 1970 (printed later)
Édition : Ed. 37/50
Matériaux : Tirage argentique, from A box of ten photographs, signed by Doon Arbus and printed later by Neil Selkirk
Hauteur : 38,1 cm
Largeur : 38,1 cm
Child with a toy hand grenade in Central Park, NYC
Diane Arbus

Child with a toy hand grenade in Central Park, NYC

Diane Arbus immortalise le jeune Colin Wood dans un moment d’impatience, une exaspération contenue dans sa main crispée telle une griffe, dans sa bouche tordue, son visage grimaçant. Derrière l’image innocente de ce garçon avec son jouet, la photographe capture la tension d’une nation et plus généralement la crise socio-politique américaine des années 60.

Année : 1962 (printed later)
Édition : Ed. 40/75 (Buhl Collection and Guggenheim Museum exhibition)
Matériaux : Photographie. printed later by Neil Selkirk)
Hauteur : 38,4 cm
Largeur : 38,1 cm
Teenage couple on Hudson street, NYC
Diane Arbus

Teenage couple on Hudson street, NYC

Tels deux adultes unis depuis des années, ce jeune couple photographié dans Manhattan semble indestructible. Ces deux adolescents illustrent la force et l’intemporalité de l’amour.

Année : 1963 (printed later)
Édition : Ed. 52/75
Matériaux : Tirage argentique (signed by Doon Arbus and printed later by Neil Selkirk)
Hauteur : 36,3 cm
Largeur : 36,3 cm
Jacob Israel Avedon Portfolio
Richard Avedon

Jacob Israel Avedon Portfolio

Ce que photographie Richard Avedon c’est la vie elle-même. Les hommes sont mis à nus devant son objectif, dépossédés d’une réalité superficielle. Sur le fond neutre, dans une composition épurée, seule l’âme du sujet apparaît. Entre 1969 et 1973, Richard Avedon réalise des portraits de son père, Jacob Israel Avedon. Les photographies saisissantes de cet homme rongé par un cancer, dans les dernières années de sa vie, résonnent comme un memento mori. Sur le visage de son père, l’émotion saisie devient l’émotion de tout un peuple face à la fragilité de l’être.

Année : 1980
Édition : Ed. 3/10
Matériaux : Tirage Argentique (7tirages)
Hauteur : 7 x 15,8 cm
Largeur : 7 x 15,8 cm
Carlos
Roger Ballen

Carlos

Souvent, les mises en scène sont dépourvues de lignes de fuite, se déploient dans un format carré selon une succession de plans, proches d’aplats picturaux. Extraite de la série Asylum, Carlos nous dévoile une figure décharnée, exsangue, au regard livide dans une posture étrange, comme possédée ou dans une dernière danse avec la mort. Le cadre resserré accentue l’angoisse, une sensation de claustrophobie recherchée par Roger Ballen. Le spectateur est pris au piège, obligé de regarder en face ce qu’il pourrait désirer oublier.

Année : 1998 (tirage argentique 2006)
Édition : Ed. x/x
Hauteur : 54 cm
Largeur : 36,2 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Tony Bevan

Head

Le portrait de Tony Bevan peut être perçu comme la vision du fanatique qui se réfugie dans la religion, se laissant porter, abandonnant réflexion et questionnement jusqu’à en perdre la raison. Il se retrouve alors presque déshumanisé, coupé et posé tel un trophée de chasse.

Année : 2004
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Acrylique et charbon de bois sur toile
Hauteur : 80 cm
Largeur : 121 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Tony Bevan

Head

Comme momifiée, le portrait de Tony Bevan est encerclé par les bandages. Mais malgré ses blessures, les yeux sont vivants, le regard perce. En guérissant ses souffrances, la tête ronde reprend forme humaine peu à peu.

Année : 1994
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Acrylique et charbon de bois sur toile
Hauteur : 95,3 cm
Largeur : 115 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Tony Bevan

Head

L’œuvre de Tony Bevan semble absorbée dans un univers sombre, elle porte sur elle les cicatrices de temps difficiles. Le portrait n’est presque plus celui d’un homme, seules les scarifications restent apparentes. Les marques de la guerre ont envahi son visage, comme un prisonnier marqué par les barbelés.

Année : 2009
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Acrylique et charbon de bois sur toile
Hauteur : 94 cm
Largeur : 84 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Tony Bevan

Untitled

Année : 1996
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Fusain sur papier
Hauteur : 94 cm
Largeur : 73,66 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Tony Bevan

Blue Messerschmidt’ PC 0921

Blue Messerschmidt marque la force de l’intellect, la puissance de la raison en faisant apparaître sur ce portrait l’architecture de la pensée. Le fond bleu symbolise la présence pleine et entière de cet homme dans la vie, renforcée par son sourire indéfectible.

Année : 2009
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Acrylique et charbon de bois sur toile
Hauteur : 74 cm
Largeur : 82 cm
Performer Amsterdam 1995
Koos Breukel

Performer Amsterdam 1995

Année : 1995
Édition : Ed. 5/6
Matériaux : Tirage Argentique
Hauteur : 120 cm
Largeur : 100 cm
Asylum
James Casebere

Asylum

Asylum joue avec la vision du spectateur qui croit apercevoir un espace réel, alors confiné et dédié à l’isolement. La lumière proche de celle que l’on retrouve dans les églises est transversale et renforcée par l’obscurité des pièces qui prêtent à l’isolement et à la prière. Cette œuvre enferme le spectateur dans une sorte de “boite”, liée à la maquette mais aussi à cet espace limité, une sorte de prison, ou de refuge, une boîte faite d’ombres et de lumières, incitant à la contemplation. Entre fiction et réalité, le regard du spectateur est mis à l’épreuve.

Année : 1994
Édition : Ed. 1/5
Matériaux : c-print
Hauteur : 54 cm
Largeur : 75 cm
Nine alcoves
James Casebere

Nine alcoves

L’espace imaginé par James Casebere est empli de mélancolie, baigné d’une douce lumière transversale. L’alcôve évoque la protection, le cocon. C’est un espace apaisé nécessaire au couple, un nid pour s’isoler, faire abstraction du reste du monde et construire sa propre histoire. L’œuvre marque la transition entre l’engagement individuel et celui du couple.

Année : 1996
Édition : Ed. AP 1/2 + Ed. 5
Matériaux : Cibachrome print mounted on aluminium
Hauteur : 77 cm
Largeur : 77 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Jake & Dinos Chapman

One day you will no longer be loved

La série One day you will no longer be loved, présente des tableaux de portraits classiques. Les œuvres, évoquant les portraits de Goya, présentent certaines modifications effectuées par les frères Chapman. Les toiles sont volontairement salies, abîmées et donnent une impression d’abandon. Bien au-delà des premières impressions du spectateur, les frères Chapman évoquent la mémoire du passé, le souvenir qui s’efface, le temps qui passe. En s’inspirant d’œuvres anciennes et appartenant à l’histoire de l’art, les frères Chapman évoquent leur fragilité physique face au temps qui passe, ainsi que la fragilité de leur empreinte sur notre mémoire.

Année : 2008
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 76,4 cm
Largeur : 63,5 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Jake & Dinos Chapman

The wheels on the bus go round and round, round and round, round and round, the wheels on the bus go round and round, all day long”

Une partie du travail de Jake et Dinos Chapman consiste à réaliser des maquettes recouvertes de figurines en modèle réduit. Les scènes représentées sont toujours d’une extrême violence, nombre d’entre elles ont pour thème le nazisme et illustrent l’Holocauste. The wheels on the bus go round and round, round and round, round and round, the wheels on the bus go round and round, all day long est une maquette impressionnante, une autre version de l’œuvre non moins emblématique des frères Chapman, Fucking hell, longtemps exposée à la Punta della dogana de Venise. Cette œuvre reproduit le carnage hitlérien avec sa propre armée. Il est ici question de dénoncer la barbarie nazie. Chacune des figurines, représentant des soldats SS ou des généraux nazis, est soumise à cet enfer fait de tortures en tout genre. Une roue composée de cadavres semble se déplacer et écraser, au fur et à mesure de ses incessants passages, la machine de guerre hitlérienne.Dans un espace réduit, les deux artistes mettent en exergue les tabous du passé, ils concentrent et exposent à la lumière la violence d’un peuple, l’inhumanité d’une nation et font de l’horreur une scène de jeu.

Année : 2012
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Glass-fibre, plastic and mixed media
Hauteur : 150 cm
Largeur : 70 cm
Profondeur : 70 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Jacob Dahlgren

Heaven is a place on Earth

Dans Heaven is a place on Earth, Jacob Dahlgren poursuit les réflexions des minimalistes autour du rapport corps/objet. À travers l’emploi d’un produit manufacturé IKEA, c’est-à-dire dépourvu de toute sacralisation artistique, l’artiste fait clairement appel à la participation du spectateur en l’invitant à monter sur l’installation de pèse-personnes ; spectateur et objet ne faisant plus qu’un. L’œuvre est une méditation non dénuée d’ironie sur la masse en tant que poids, en tant que société obsédée par cette masse mais aussi sur le volume et la disparition.

Année : 2007
Édition : Ed. 1/2
Matériaux : Balances, cardre métallique, tapis
Hauteur : 305,5 cm
Largeur : 299 cm
Chinese Offspring N°18
Zhang Dali

Chinese Offspring N°18

Les Chinese Offspring figurent parmi ses œuvres les plus célèbres. Ces sculptures de résine, au nombre de 100, sont des portraits taille humaine d’immigrants chinois travaillant dans le bâtiment, souvent accrochées à l’envers par les pieds, afin d’insister sur leur vulnérabilité et leur impuissance à contrer le destin. Zhang Dali rend hommage à ces héros invisibles de l’expansion chinoise urbaine « postcommuniste ». Comme dans toute société de contrôle, ces sculptures sont indexées : tatouées d’un chiffre, du titre du projet et de la signature de l’artiste.

Année : 2003
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Résine fibre de verre et acrylique
Hauteur : 177 cm
Largeur : 64 cm
Profondeur : 51 cm
Lanquidity V
Philippe Decrauzat

Lanquidity V

Année : 2010
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Acrylique sur toile
Hauteur : 218 cm
Largeur : 220 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Wim Delvoye

Lick 2

C’est par l’installation Cloaca que Wim Delvoye s’est fait connaître. Cette machine qui reproduit le processus de digestion est une façon pour l’artiste de comprendre le vivant et de faire de la nature même de l’homme une œuvre d’art. Car l’anus, au-delà de l’aspect scatologique, est pour Wim Delvoye le dénominateur commun de l’humanité. Avec la série Anal Kisses, l’artiste appose au rouge à lèvre l’empreinte de son anus sur le papier à en-tête des hôtels où il se rend. Cette contradiction esthétique, ce “baiser”, est pour lui le symbole d’un érotisme universel.

Année : 2000
Édition : Ed. 5/6
Matériaux : C-print on aluminium
Hauteur : 125 cm
Largeur : 100 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation

Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Tracey Emin

The history of painting

Année : 1999
Édition : (pièce unique)
Hauteur : dimensions variables cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Tracey Emin

Need You

Année : 2007
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 13,6 cm
Largeur : 11 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation

Portrait of Jarvis Tyner (Communist Party USA)
Yevgeniy Fiks

Portrait of Jarvis Tyner (Communist Party USA)

Année : 2007
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 66,4 cm
Largeur : 76,2 cm
Portrait of Sheltreese McCoy (Communist Party of USA)
Yevgeniy Fiks

Portrait of Sheltreese McCoy (Communist Party of USA)

Année : 2007
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 91 cm
Largeur : 120 cm
Billie and De de Pierce
Lee Friedlander

Billie and De de Pierce

Année : 1952
Édition : Ed. x/x
Hauteur : 54 cm
Largeur : 22,9 cm
Happy together
Jiri Geller

Happy together

Année : 2008
Édition : Ed. 1/3
Matériaux : Fibre de verre, peinture automobile, métal, aimants
Hauteur : 92 cm
Largeur : 57 cm
Profondeur : 50 cm
Rise and Monty Kissing, NYC
Nan Goldin

Rise and Monty Kissing, NYC

Nan Goldin a cette volonté de révéler une certaine beauté dans la vérité. La cellule familiale qu’elle s’est recréée suit cette ambition, parfois immorale, de chercher toujours la beauté de l’instant. De cet instant immortalisé, parfois trivial, elle pousse à questionner l’œuvre et à se positionner, s’identifier par rapport à son travail, en imaginant apposer quelques visages familiers sur ceux inconnus. Le sentiment d’intrusion qui se dégage à la vue de ces images ainsi que la sensation d’abandon et de solitude troublent l’évidente perception de ses œuvres. À travers elles, elle interroge la relation qui existe entre la vérité et la simulation, entre histoire individuelle et commune.

Année : 1988
Édition : Ed. x/25
Matériaux : C-print under glass
Hauteur : 50 cm
Largeur : 60 cm
Suzanne in yellow hotel room, hotel Seville, Merida, Mexico
Nan Goldin

Suzanne in yellow hotel room, hotel Seville, Merida, Mexico

Nan Goldin réalise une série de photographies sur le quotidien de prostitués. Dans une vision quasi documentaire, l’artiste témoigne d’une vie entre don et abandon où le commerce rentre en contradiction avec l’acte d’amour. Les images sont celles d’une vie à l’état brut, marquée par l’usure du temps, des espaces où la prostitution se mêle à l’exclusion et à la pauvreté.

 

La collection hors les murs – L’oeuvre de Nan Goldin est à découvrir du 25 juin au 25 septembre 2016 au Museum Dr Guislain à Gand à l’occasion de l’exposition Museum Dirk De Wachter.

Année : 1981
Édition : Ed. 6/25
Matériaux : Tirage chromogénique
Hauteur : 41 cm
Largeur : 60 cm
Joana with Valerie and Reine in the mirror, L’Hotel, Paris
Nan Goldin

Joana with Valerie and Reine in the mirror, L’Hotel, Paris

Année : 1999
Édition : Ed. 3/15
Matériaux : C-print under glass
Hauteur : 71 cm
Largeur : 103 cm
Feast for Hundred and Eight Gods 1
Subodh Gupta

Feast for Hundred and Eight Gods 1

Dans la lignée du ready-made, Subodh Gupta travaille sur des objets emblématiques de la culture indienne, de la culture du peuple, des habitudes populaires. À travers des réalisations monumentales, les ustensiles de cuisine interrogent le sacré, la société de consommation, la globalisation. L’artiste questionne le pouvoir des objets du quotidien comme référence universelle, créateurs d’une identité à la fois individuelle et collective, l’objet érigé comme symbole d’une nation, fièrement dressé pour révéler l’appartenance à un mode de vie, à une culture.

Année : 2005
Édition : Ed. 2/3
Matériaux : Ustensiles en acier inoxydable
Hauteur : 119,5 cm
Largeur : 71 cm
Profondeur : 71 cm
Actual piece of chewed gum by Moses at the red sea
Greg Haberny

Actual piece of chewed gum by Moses at the red sea

Année :
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 22 cm
Largeur : 15 cm
One of the original forks used by Jesus Christ at the Last Supper
Greg Haberny

One of the original forks used by Jesus Christ at the Last Supper

Année :
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 22 cm
Largeur : 15 cm
Real autographed portrait of Jesus Christ
Greg Haberny

Real autographed portrait of Jesus Christ

Année :
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 46 cm
Largeur : 41 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation

Steven Mohapi, Johannesburg
Pieter Hugo

Steven Mohapi, Johannesburg

Année : 2003
Édition : Ed. 3/5
Hauteur : 54 cm
Largeur : 45,4 cm
Male birth
Oda Jaune

Male birth

Au travers de Male Birth, Oda Jaune raconte la perte de son mari et la place de père qu’elle a du prendre. Ce buste représente le noyau de la famille, celui qui la tient et la protège malgré ses propres faiblesses. Frêle, fragile, presque translucide, il reste droit et fort dans la tourmente, un soutien indéfectible à sa petite fille.

Année : 2012
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 130,5 cm
Largeur : 199 cm
To my lady
Oda Jaune

To my lady

Année : 2010
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 230 cm
Largeur : 220 cm
A.M.
Sophie Kuijken

A.M.

Année : 2013
Édition : pièce unique
Matériaux : Huile et acrylique sur bois
Hauteur : 63 cm
Largeur : 55 cm
A painting a day keeps reality away
Michael Kvium

A painting a day keeps reality away

Dans A painting a day keeps reality away, le personnage provoque la mort, la défie par son comportement.

Année : 1995
Édition : Pièce unique
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 175 cm
Largeur : 190 cm
Migrant Mother, Nipomo, California
Dorothea Lange

Migrant Mother, Nipomo, California

Migrant Mother, icône du photo-journalisme, évoque aujourd’hui à elle seule l’histoire des paysans américains durant la Grande Dépression. Prise en mars 1936, alors que Dorothea Lange était engagée par la Farm Security Administration afin d’obtenir le soutien des sphères politiques et financières, la photographie est encensée. Tandis que la crise sévit de plein fouet dans le milieu rural, des familles entières sont contraintes de migrer à la recherche de travail. Florence Owens Thompson, 32 ans, attendait le retour de son mari et de son fils, sur le bord de la route.

Année : 1936 (tirage probable mid-1950s)
Édition : (édition non numérotée, non limitée)
Matériaux : Tirage Argentique
Hauteur : 48,6 cm
Largeur : 36,8 cm
Revelation # 25 ‘I can be wrong
Micah Lexier

Revelation # 25 ‘I can be wrong

En 2005, Micah Lexier débute une série intitulée Revelation regroupant des sculptures en acier de petits formats qui représentent des séries de chiffres ou des phrases. I can be wrong symbolise le combat individuel et la capacité de l’Homme à apprendre de ses erreurs, la possibilité de recommencer, de réessayer. Dans le doute et l’incertitude, dans le désespoir, cette œuvre rappelle l’avenir qui reste à écrire.

Année : 2008
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 20,3 cm
Largeur : 127 cm
Lucinda’s Hand’ (Lucinda Childs)

Lucinda’s Hand’ (Lucinda Childs)

Robert Mapplethorpe fait preuve d’une incroyable maîtrise technique et formelle dans tous les sujets qu’il aborde. Il saisit le corps dans toute sa finesse et sa pureté, le révélant sous son objectif, faisant de la lumière une caresse sur chaque ligne qui se dessine. La main tendue de Lucinda résonne comme un appel au secours, comme le geste ultime de survie. La main est forte mais perdue dans le vide obscur. La photographie immortalise la lutte de l’Homme contre le désespoir.

Année : 1985
Édition : Ed. AP1/2
Matériaux : Flush-mounted
Hauteur : 48,3 cm
Largeur : 38,7 cm
Crucifix
Michael Matthys

Crucifix

La violence du trait, la noirceur de la représentation et l’emploi de sang donnent aux œuvres de Michaël Matthys un aspect dramatique et poignant. À des lieux meurtris, isolés, tristes, il insuffle une vie par ce sang qui continue de couler, qui marque le battement du cœur. Crucifix représente en six vignettes le souvenir, la vieillesse, la solitude mais l’œuvre transmet avant tout un message d’espoir, une force face à la fatalité.

Année :
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 43,6 cm
Largeur : 65 cm
Sans titre (Orgasm)
Ryan McGinley

Sans titre (Orgasm)

Année : 2011
Édition : Ed. 1/3
Matériaux : c-print
Hauteur : 76,2 cm
Largeur : 114,3 cm
Matt K
Ryan McGinley

Matt K

Année : 2011
Édition : Ed. 3/3
Matériaux : Tirage Argentique
Hauteur : 45,72 cm
Largeur : 30,48 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Mathieu Mercier

100 cars on Karl Marx Allee

L’influence du ready made est très présente dans les œuvres de Mathieu Mercier. Pour 100 cars on Karl Marx Allée, l’artiste photographie un élément du quotidien et fait d’une carrosserie de voiture un paysage. Il rompt avec la représentation picturale traditionnelle, bouscule les perceptions d’échelles et expose dans un format immense ce ciel ensoleillé. Une œuvre comme une invitation à regarder toujours avec attention, à ne jamais être indifférent, à (re)questionner la réalité. Une œuvre comme une envolée finale.

Année : 2007
Édition : Ed. 1/3
Matériaux : Tirage Lambda
Hauteur : 176 cm
Largeur : 136 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Mathieu Mercier

Untitled

Année : 2003-2006
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 164 cm
Largeur : 39 cm
Profondeur : 39 cm
Tristan
Sofie Muller

Tristan

Malgré ces thèmes douloureux, Sofie Muller nous offre à voir une belle sculpture, maîtrisée, pure, linéaire, et sensuelle, en opposition à leur signification. Une sculpture subversive en somme dans laquelle esthétique et éthique ne sont pas forcément unies. De ses œuvres, l’artiste dévoile une émotion particulière qui nous submerge lorsque nous sommes face elles. La sculpture combine à la fois la mélancolie, le doute, et une violence humaine exprimée par ce désir de changement d’état alors qu’ils se trouvent dans un espace limité et distancié mettant mal à l’aise le spectateur intrusif. L’artiste élabore un savant mélange entre une étude fine du corps humain et une étude socio-psychologique de notre société actuelle.

Année : 2007
Édition : Ed. 1/5
Matériaux : Bronze + lit
Hauteur : 103 cm
Largeur : 34 cm
Ohne Titel
Max Neumann

Ohne Titel

Année : 2006
Édition : Pièce unique
Matériaux : Papier journal et peinture sur bois
Hauteur : 42 cm
Largeur : 41 cm
The Keyhole 7
Erwin Olaf

The Keyhole 7

« Après le bruit et la provocation, j’aspire au silence, à ramasser l’émotion dans une image étroite. C’est ce que je tente de faire par exemple, dans ma série « The keyhole » (trou de serrure), avec ces personnages qui nous offrent seulement leur nuque. Si je ne parle pas forcément de ma solitude, j’essaie de capter celle des autres. »

Année : 2012
Édition : Ed. 1/7
Matériaux : C-print, diasec
Hauteur : 113 cm
Largeur : 83 cm
Latrine by nacht in block, Polen 1944
Ronald Ophuis

Latrine by nacht in block, Polen 1944

Une œuvre à la fois touchante et tragique où ce qui pourrait être l’acte ultime de destruction devient le seul moyen de résister. Cette vision d’horreur est aussi une vision de survie, un lieu de résistance, de complot. Dans cet ultime recoin de l’univers, la frontière s’efface entre humanité et animalité.

Triptyque

Année : 2001
Édition : Pièce unique
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 340 cm
Largeur : 480 cm
Hors de qui je suis
Donato Piccolo

Hors de qui je suis

Présenté à la biennale de Venise en 2007, Hors de qui je suis martèle inlassablement sa tête contre le mur. Toute rationalité conservée, la mécanique n’altère pas le malaise qui peut se dégager d’une forme humaine sombre se cognant la tête. Au contraire, la répétition renforce l’évocation de la folie, hors de tout contrôle.

Année : 2007
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Vêtements, résine, élément robotique
Hauteur : 170 cm
Largeur : 80 cm
Profondeur : 30 cm
Sans titre
Werner Reiterer

Sans titre

Annonçant dans une église l’heure d’embarquement pour le paradis ou la fermeture du ciel sur une pancarte, faisant battre le cœur d’une femme dans une gazinière, Werner Reiterer bouscule le spectateur, l’invite à rentrer dans un univers absurde où tous les codes sont détournés. Le visiteur est souvent acteur de l’œuvre mais il est surtout toujours invité à la réflexion, à réinterroger les conceptions préétablies. L’art de Werner Reiterer est un équilibre parfait entre cynisme et comique.

Année : 2008
Édition : Ed. 2/3
Matériaux : Bois et plâtre peints
Hauteur : 84 cm
Largeur : 58 cm
Profondeur : 200 cm
La mise en tombeau, Avril 1997, Ville Evrard’ (série I.N.R.I)
Bettina Rheims

La mise en tombeau, Avril 1997, Ville Evrard’ (série I.N.R.I)

Année : 1997
Édition : Ed. 3/7
Matériaux : Tirage couleur, photographie originale
Hauteur : 154 cm
Largeur : 125 cm
Encore une sale journée
Jean Rustin

Encore une sale journée

Jean Rustin joue avec ses personnages, les associant à des titres emprunts d’humour. Encore une sale journée illustre l’envie refoulée. Une envie synonyme de vie, tant que notre cœur bat elle est présente, sous-jacente, même si la communication est parfois absente. Le couple nous regarde fixement, se questionne et malgré l’absence de mots nous interroge directement.

Année : 1986
Édition : Pièce unique
Matériaux : Acrylique sur toile
Hauteur : 130 cm
Largeur : 194,5 cm
Dans la grande salle
Jean Rustin

Dans la grande salle

Année : 1985
Édition : Pièce unique
Matériaux : Acrylique sur toile
Hauteur : 195 cm
Largeur : 130 cm
Apoteosi del Vago
Nicola Samorí

Apoteosi del Vago

Sur l’œuvre Apoteosi del vago, Nicola Samorí retire entièrement le voile de Sainte Véronique et lui confisque la parole en masquant le bas de son visage. L’artiste fait ressurgir la noirceur profonde et inquiétante de ces personnages qu’il juge trop lisses. Il offre également la possibilité de réinventer, de construire une nouvelle histoire, d’effacer le passé pour laisser place à l’avenir.

Année : 2012
Édition : Pièce unique
Matériaux : Huile sur cuivre
Hauteur : 100 cm
Largeur : 100 cm
Naissance de toute ville (torse d’ouvrier dans une briquetterie, Dhaka, Bengladesh)
Gilles Saussier

Naissance de toute ville (torse d’ouvrier dans une briquetterie, Dhaka, Bengladesh)

Année : 1996, print 2005
Édition : Ed. 2/3
Matériaux : Photographie couleur, tirage numérique sur papier PH neutre
Hauteur : 110 cm
Largeur : 163 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Markus Schinwald

Castor

Markus Schinwald a longtemps travaillé dans la mode, il nous montre ainsi son “savoir faire” dans l’habillage des corps. Les portraits qu’il réalise ressemblent à ces portraits d’aïeuls, poussiéreux et étranges qui ornent les vieilles demeures familiales à l’abandon. Il ajoute à ces visages fermés un habillage mécanique qui vient mettre en exergue le manque d’expression, qui révèle l’absence d’émotion. Dans Castor, l’objet de torture devient une continuité logique au portrait traditionnel, comme un cri du sujet exprimant la parole qu’on lui a confisqué.

Année : 2010
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 76,5 cm
Largeur : 63,5 cm
Homicide (série La Morgue)
Andres Serrano

Homicide (série La Morgue)

Année : 1992
Édition : Ed. 4/7
Hauteur : 96 cm
Largeur : 115 cm
The Other Christ
Andres Serrano

The Other Christ

The Other Christ, intitulé également The interpretation of dreams, invite à chercher la lumière et l’espoir dans la noirceur, la force dans la différence en remettant en question la transmission des principes religieux. L’artiste pose la question de l’identité du Christ, dans une approche très narcissique où l’œuvre devient quasiment un autoportrait.

Année : 2001
Édition : Ed. x/3 + 1AP
Matériaux : Cibachrome print
Hauteur : 101,6 cm
Largeur : 70 cm
Paul 1969
Jeffrey Silverthorne

Paul 1969

Année : 1969
Édition : Tirage vintage
Matériaux : Tirage argentique sur papier monogrammé Agfa et viré au sélénium
Hauteur : 39 cm
Largeur : 39 cm
Demented Billy’ (série Female Impersonators)
Jeffrey Silverthorne

Demented Billy’ (série Female Impersonators)

Plus que des vues ceux sont des ambiances, des textures, des idées que Jeffrey Silverthorne photographie. Avec Paul 1969, il symbolise l’affirmation d’une contre-culture, le courage d’une jeunesse qui ne trouve pas sa place dans la société. L’artiste donne un visage à une génération oubliée. La notion de transgression est également récurrente dans son travail. C’est cette notion d’interdits, de jeu, de dépassement de soi aussi bien psychologiquement que physiquement, que l’on retrouve avec Demented Billy. En représentant cet ange torturé, perdu entre innocence, virilité et ridicule, l’artiste fait la démonstration d’une détresse avec beaucoup de dérision. Chaque série photographique est une expérience pour celui qui s’y confronte.

Année : 1972
Édition : Tirage vintage
Matériaux : Épreuve argentique réalisée par l'auteur sur papier baryté Agfa, contrecollée sur carton
Hauteur : 28 cm
Largeur : 35,5 cm
Walking on eggshells
Sandy Skoglund

Walking on eggshells

Année : 1997
Édition : Ed. 7/30
Matériaux : Cibachrome print
Hauteur : 121 cm
Largeur : 153 cm
Eat Shit and Die
Dash Snow

Eat Shit and Die

Année : 2005
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Impression Fujichrome Crystal Archive montée sur plexiglass, chaise trouvée, tourne-disque vintage, masque en plastique, billet d'un dollar américain, adhésif, "cocaïne", miroir
Hauteur : 116,2 cm
Largeur : 85,1 cm
Profondeur : 49,5 cm
Anno Rex Ie’ – ‘Es Störung’ – ‘Mag er sucht’ (Série Annorexie)
Michaela Spiegel

Anno Rex Ie’ – ‘Es Störung’ – ‘Mag er sucht’ (Série Annorexie)

En créant des assiettes creuses sans nourriture mais décorées de femmes anorexiques, Michaela Spiegel sait nous émouvoir sur ces images devenues références. Le poids de la Société est bien présent dans ses corps décharnés, ses cotes creusées, ses formes allégées. On nous fait croire que c’est de l’esthétique ; c’est juste un totalitarisme formel comme à chaque fois que l’on érige le beau comme seule quête. Avec le titre anno rex ie, qui signifie l’année du roi, l’artiste évoque également le poids de la société machiste dans la construction de la femme.

Année : 2007
Édition : (pièces uniques)
Matériaux : Huile sur porcelaine
Hauteur : 3 x 38 cm
Largeur : 3 x 38 cm
Diamètre : 3 x 30 cm
Factory
Mircea Suciu

Factory

Mircea Suciu peint mais surtout dessine au fusain de très grands formats en clair-obscur noir, gris et blanc qui apportent encore plus d’intensité dramatique. Factory illustre la sélection effectuée par les nazis. À l’intérieur des camps de concentration, les déportés, choisis arbitrairement, passent nus devant les soldats assistés d’un médecin. Selon leur état physique, ils sont renvoyés au travail ou exécutés.

Année : 2011
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 90 cm
Largeur : 90 cm
Milagro
Mircea Suciu

Milagro

Dans de grands mouvements de foules et de rassemblements, Mircea Suciu dépeint ses personnages de manière très réaliste, parlant même de ‘réalisme psychologique’ tant l’histoire qui s’en dégage paraît proche de nous. Avec Milagro, l’artiste illustre le miracle à travers ces trois enfants. Après les traumatismes, malgré la souffrance, l’espoir reste envisageable et on le retrouve dans cette lumière qui illumine le visage de la petite fille et sa main tendue vers l’avenir.

Année : 2011
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Fusain sur papier
Hauteur : 100 cm
Largeur : 72 cm
Currency, 2.1.11-2.28.11′ (february 2011)
Mary Temple

Currency, 2.1.11-2.28.11′ (february 2011)

Pour Currency, elle travaille chaque jour sur son projet, un dessin comme rituel quotidien où elle transmet, dans un aspect quasi documentaire, un témoignage sur son temps. Le mois de février marque l’espoir d’un peuple, une volonté de liberté défendue dans la violence et le sang.

Année : 2007-2011
Édition : (pièce unique)
Matériaux : 28 dessins
Hauteur : 28 x 48,26 cm
Largeur : 28 x 38,1 cm
Untitled
Rinus Van de Velde

Untitled

Au cœur de ses œuvres, Rinus Van de Velde va placer des personnalités marginales qui vont devenir pour lui une sorte d’alter ego. En 2010, il réalise une série mettant en scène son amitié avec l’écrivain russe Vladimir Maïakovski. Se basant sur la véritable histoire de ce poète qui vécu de 1893 à 1930, il va imaginer l’autopsie succédant à son suicide et la découverte du poids exceptionnel de son cerveau, 1.700 g alors que le poids moyen est de 1.400g. A travers cette amitié imaginaire, en représentant avec beaucoup de finesse le cerveau et le visage de Maïakovski, Rinus Van de Velde rend un véritable hommage au poète.

Année : 2010
Édition : Pièce unique
Matériaux : Fusain sur papier (Siberian charcoal)
Hauteur : 54 cm
Largeur : 95 cm