a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Laure Prouvost

Laure Prouvost se propose, par des installations parfois mouvantes où se mêlent des objets très divers dans une forme de cacophonie et par des œuvres protéiformes présentes sur tous mediums, de conter des histoires. Une œuvre peuplée de personnages dont chacune des histoires a été imaginée en vue de former un réseau, se recoupant et se croisant, créant ainsi non pas une fiction mais une réalité qui se veut à la fois poétique et loufoque. Le spectateur est ainsi le témoin du théâtre de l’absurde qui règne en maître dans le travail de cette artiste singulière. Lauréate du prestigieux Turner Prize en 2013, elle convainc le jury par un langage et un univers fantasque qui lui est propre. Laure Prouvost est une artiste à suivre qui a fait ses preuves tant en France qu’à l’étranger, après trois expositions monographiques : « Ring, Sing and Drink for Trespassing » au Palais de Tokyo, Paris, 2018 ; « Dropped here and then, to live, leave it all behind » au Consortium, Dijon, 2016 ; et « We will go far », Musée Départemental d’Art Contemporain de Rochechouart, 2015. Si son œuvre apparait comme étant intraduisible, elle invite le regardeur par cette impression d’insaisissabilité, à se forger son propre discours sur les œuvres et à s’affranchir du propos de l’artiste. Il s’agit pour lui de se laisser entrainer dans les fables contemporaines de cette artiste aux allures de poète qui utilise le mot comme point de repère ou signal de transmission. Les objets, les décors, les vidéos, les sons, la scénographie particulière créent cette magie surprenante.

L’œuvre Egg branch de la collection Francès se dévoile durant l’exposition « La Fabrique de l’Esprit, Du Regard à l’Expérience » en 2018, à la Fondation d’entreprise Francès à Senlis.

En Belgique, l’artiste vit une activité riche, elle signe la plus grande exposition qui lui est entièrement consacrée à Anvers, au MHKA, du 8 février au 19 mai 2019, « AM-BIG-YOU-US LEGSICON ». Au mois de mars 2019, Laure Prouvost inaugure Performatik19, la biennale bruxelloise de l’art de la performance avec They are Waiting for you.
Du 11 mai au 24 novembre 2019, Laure Prouvost représente la France à l’occasion de la 58ème Exposition Internationale d’Art de la Biennale de Venise.
Dans son exposition au cœur du Pavillon français de Venise, Deep See Blue Surrounding You/Vois Ce Bleu Profond Te Fondre, Laure Prouvost invite le visiteur à observer le monde représenté fluide et globalisé, où se nuancent des notions de générations et d’identités observés par l’artiste, soulignant l’idée de la déconnexion et du décalage, pour figurer un voyage échappatoire, tantôt tangible, tantôt imaginaire. Une œuvre tentaculaire tant attendue. Utopiste, un univers idéal se dessine parmi différentes réalités dévoilées.

Egg branch
Laure Prouvost

Egg branch

Avec l’œuvre Egg Branch, Laure Prouvost nous invite dans son jardin loufoque et onirique. Les matériaux opposés – le bois et le métal – se rencontrent et croisent des éléments organiques : des œufs. La branche d’arbre fragile comporte à son extrémité une casserole, avec un œuf sur le plat. Le long de la branche, des coquilles d’œufs cassées, mais également un petit pot rempli de graines. L’artiste critique par le biais de cette installation surprenante la société de surconsommation de l’homme qui œuvre au détriment de la nature, la faune et la flore en étant les victimes directes. La présence de ces œufs, possibles résidus d’un nid, agit comme le rappel de son rattachement originel à l’arbre dont elle participait de l’arborescence. De l’animal à l’assiette, l’imagerie cocasse de cette installation vise à sensibiliser le regardeur sur son impact sur l’environnement et vise plus largement à avertir sur la déforestation.

Matériaux : Mix
Hauteur : 55 cm
Largeur : 50 cm
Profondeur : 200 cm