a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Valérie Belin

Née en 1964 à Boulogne-Billancourt. Vit et travaille à Paris

Valérie Belin est une artiste singulière, utilisant principalement le médium photographique dans un style unique et particulier. Elle photographie des objets appartenant à une certaine tradition, telles que la nature morte ou les vanités (verres, carafes, fleurs, viandes), des objets de notre quotidien (miroirs de Venise, lustres, carcasses de voitures), ainsi que des personnages (transexuels, jeunes mariées, body-builders). Chaque sujet donne lieu à une série, jusqu’à épuisement. Loin de se soumettre à l’ordre des choses, Valérie Belin plonge le spectateur dans sa propre réalité, celle des faux-semblants, des apparences trompeuses et du deuil. Chaque photo est tirée en très grand format afin d’en modifier l’échelle et le statut avec un objectivisme grandiloquent. Enfin, chaque motif est très serré, cadré, isolé de tout contexte afin d’empêcher le spectateur de transformer l’image en histoire. Elle utilise très souvent le noir et blanc, il combat l’illusionisme des images, rend les détails plus nets et met en valeur le sujet par la lumière vive qui s’en dégage. Ainsi, toute la tension du travail de l’artiste réside dans ce balancement entre deux pôles antagonistes : un pôle abstrait et un pôle naturaliste. La série des voitures accidentées dont est issue Untitled (n°98121906) montre la modernité dans toute son absurdité, la vérité cachée sous la beauté mensongère du monde. La voiture que présente cette photographie est détaillée, comme on autopsie un corps, détaillé au scalpel, afin de découvrir le secret dont la carcasse n’est que le voile. On découvre alors l’accident. Valérie Belin photographie pour dénoncer les apparences, afin de révéler le chaos qui se larve sous toute chose. 

Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Valérie Belin

Untitled (N°98121906)

Année : 1998
Édition : Ed. x/x
Hauteur : 54 cm
Largeur : 125 cm