Souffle à l’Espace Niemeyer

du 15 octobre 2018 au 19 octobre 2018

Présentation PDF

25 œuvres de la collection Francès pour laisser exhaler un engagement.

Souffle à La fondation d’entreprise Francès présente l’exposition SOUFFLE en deux lieux différents : l’espace Saint-Pierre à Senlis et l’espace Oscar Niemeyer à Paris.
Cinquante-quatre œuvres à couper le souffle. L’expression parait simpliste, facile. Mais se plonger sans retenue – un exercice difficile – dans ce corpus d’œuvres offre la possibilité de poser un regard à la fois intérieur et altruiste sur la condition humaine. Vingt-cinq œuvres visibles à l’espace Oscar Niemeyer à Paris à travers un parcours de vie qui oscillent entre souffrance, maturité et plaisir, puis, vingt-neuf œuvres à l’espace Saint-Pierre, Senlis, pour se confronter à la question de la transmission et de la réparation des traumatismes en particulier ceux liés en temps de guerre. Pour ces deux accrochages, la métaphore du “souffle” apparait doucement en filigrane. En deux lieux à l’architecture aux antipodes, l’une minimaliste et internationale et l’autre historique et patrimoniale.

Paris présente un parcours se dessinant en plusieurs actes, permettant une forme de contemplation et une prise de conscience sur différents aspects balisant une vie (la naissance, la maturité, le deuil…etc.). Cette exposition est la deuxième rétrospective et première présentation parisienne après celle de Gand (Belgique) en 2013. Les œuvres rassemblées sont emblématiques de la collection mais aussi symboliques tant par l’architecture du lieu qui les accueille que par l’engagement fort, historique et politique, qu’il contient. Apporter du sens à l’œuvre en l’intégrant à son environnement avec force et cohérence est au cœur de nos préoccupations.

 

Vous avez manqué l’exposition SOUFFLE ? Pas de panique, retrouvez les œuvres présentées et leur commentaire dans le livret de médiation en ligne !

Souffle à l’Espace Niemeyer
Souffle à l’Espace Niemeyer
Souffle à l’Espace Niemeyer
Souffle à l’Espace Niemeyer
Time and a word
Richard Aldrich

Time and a word

Sans contenu narratif, les œuvres de Richard Aldrich représentent tour à tour des non-sens, des suites mathématiques, des portraits et des formes abstraites. Il souhaite créer une rupture avec la peinture classique, en peignant des formes issues d’un nouveau langage artistique. Time and a word est le portrait d’un homme pris au piège derrière un masque. La violence de l’enfermement se traduit par le sang, symbole de l’identité opprimée.

Année : 2010
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile, cire et crayon sur lin
Hauteur : 213,4 cm
Largeur : 147,3 cm
Angelina Jolie Poppy Field’ (‘Lusty spring’)
David LaChapelle

Angelina Jolie Poppy Field’ (‘Lusty spring’)

Année : 2001
Édition : Ed. AP3/4 + Ed. 7
Hauteur : 76,2 cm
Largeur : 101,6 cm
Portrait Bust of Cardinal Richelieu
Kehinde Wiley

Portrait Bust of Cardinal Richelieu

Année : 2009
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 122 cm
Largeur : 92,4 cm
The naked eye on a well dressed lie
Michael Kvium

The naked eye on a well dressed lie

Dans The naked eye on a well-dressed lie, cet homme masqué, observant du coin de l’oeil le spectateur, officie en chef d’orchestre. Ici Le corps modifié perd de sa raison, il se transforme et devient monstrueux, il est dépouillé de sens.

Année : 2012
Édition : Pièce unique
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 190 cm
Largeur : 190 cm
Abel’ (Série Gitanos)
Pierre Gonnord

Abel’ (Série Gitanos)

Année : 2006
Édition : Ed. 3/5 +1 A.P
Matériaux : Tirage couleur sous plexiglas, encadré
Hauteur : 148 cm
Largeur : 110 cm
Migrant Mother, Nipomo, California
Dorothea Lange

Migrant Mother, Nipomo, California

Migrant Mother, icône du photo-journalisme, évoque aujourd’hui à elle seule l’histoire des paysans américains durant la Grande Dépression. Prise en mars 1936, alors que Dorothea Lange était engagée par la Farm Security Administration afin d’obtenir le soutien des sphères politiques et financières, la photographie est encensée. Tandis que la crise sévit de plein fouet dans le milieu rural, des familles entières sont contraintes de migrer à la recherche de travail. Florence Owens Thompson, 32 ans, attendait le retour de son mari et de son fils, sur le bord de la route.

Année : 1936 (tirage probable mid-1950s)
Édition : (édition non numérotée, non limitée)
Matériaux : Tirage Argentique
Hauteur : 48,6 cm
Largeur : 36,8 cm
Kazemat
Adrian Ghenie

Kazemat

Année : 2007
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 32 cm
Largeur : 56,5 cm
Male birth
Oda Jaune

Male birth

Au travers de Male Birth, Oda Jaune raconte la perte de son mari et la place de père qu’elle a du prendre. Ce buste représente le noyau de la famille, celui qui la tient et la protège malgré ses propres faiblesses. Frêle, fragile, presque translucide, il reste droit et fort dans la tourmente, un soutien indéfectible à sa petite fille.

Année : 2012
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 130,5 cm
Largeur : 199 cm
John Lennon and Yoko Ono, New York 1980
Annie Leibovitz

John Lennon and Yoko Ono, New York 1980

Année : 1980
Édition : Ed. 30/30
Matériaux : Tirage au platine
Hauteur : 41,9 cm
Largeur : 41,9 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Damien Cabanes

Samuel écrivant

L’enfant de Damien Cabanes, Samuel écrivant, sorte de poupée de chiffon expressionniste, montre la fragilité de l’être et la construction dans l’écriture, le tout est un peu brouillon, l’identité se disperse, est à ses débuts.

Année : 2004
Édition : pièce unique
Matériaux : Gouache sur papier
Hauteur : 150 cm
Largeur : 140 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation

Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Sam Francis

Untitled

Année : 1981
Édition : Pièce unique
Matériaux : Encre de chine sur papyrus
Hauteur : 45,5 cm
Largeur : 57 cm
K.N.Z.
Sophie Kuijken

K.N.Z.

Sur un panneau de bois lourd, Sophie Kuijken, dans la réunion de plusieurs visages et de plusieurs détails anatomiques, construit un être troublant, à part. Bridé dans son uniforme, ce travail pictural si précis, si léché pourrait évoquer la fermeté d’une éducation qui ne laisse pas la place à l’erreur ou au tâtonnement.

Année : 2015
Édition : pièce unique
Matériaux : Huile et acrylique sur panneau
Hauteur : 138 cm
Largeur : 122,5 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Mounir Fatmi

Save Manhattan 01

Année : 2003
Édition : Ed. 3/5
Salon de beauté, Fauteuil
Gosha Ostretsov

Salon de beauté, Fauteuil

Salon de beauté présente un vieux fauteuil qui supporte le corps fantomatique d’un docteur “savant fou”, c’est une œuvre qui décrit un sentiment de perdition et d’abandon, de temps qui passe, des angoisses de la société sur le paraitre, une société toujours en quête de jeunesse et de beauté éternelles.

Année : 2008
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Fauteuil avec bras et moteur
Hauteur : 80 cm
Largeur : 80 cm
Profondeur : 66 cm
Encore une sale journée
Jean Rustin

Encore une sale journée

Jean Rustin joue avec ses personnages, les associant à des titres emprunts d’humour. Encore une sale journée illustre l’envie refoulée. Une envie synonyme de vie, tant que notre cœur bat elle est présente, sous-jacente, même si la communication est parfois absente. Le couple nous regarde fixement, se questionne et malgré l’absence de mots nous interroge directement.

Année : 1986
Édition : Pièce unique
Matériaux : Acrylique sur toile
Hauteur : 130 cm
Largeur : 194,5 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Markus Schinwald

Castor

Markus Schinwald a longtemps travaillé dans la mode, il nous montre ainsi son “savoir faire” dans l’habillage des corps. Les portraits qu’il réalise ressemblent à ces portraits d’aïeuls, poussiéreux et étranges qui ornent les vieilles demeures familiales à l’abandon. Il ajoute à ces visages fermés un habillage mécanique qui vient mettre en exergue le manque d’expression, qui révèle l’absence d’émotion. Dans Castor, l’objet de torture devient une continuité logique au portrait traditionnel, comme un cri du sujet exprimant la parole qu’on lui a confisqué.

Année : 2010
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 76,5 cm
Largeur : 63,5 cm
Piss Christ’ (série Immersions)
Andres Serrano

Piss Christ’ (série Immersions)

Année : 1987
Édition : Ed. 5/10
Matériaux : Cibachrome (cadre de l'artiste)
Hauteur : 61 cm
Largeur : 40,6 cm
Poster (All Polaroids)
Dash Snow

Poster (All Polaroids)

Matériaux : Impression chromogenique digital
Hauteur : 188,6 cm
Largeur : 98,4 cm
Forever
Mircea Suciu

Forever

Année : 2012
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Fusain sur papier
Hauteur : 150 cm
Largeur : 130 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Yan Pei-Ming

Eros center, prostituée de Londres

Année : 2005
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 200 cm
Largeur : 250 cm
Swimming Pool
Ida Tursic & Wilfried Mille

Swimming Pool

Année : 2013
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 200 cm
Largeur : 300 cm
A Quarter
Lynette Yiadom-Boakye

A Quarter

Année : 2013
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 200 cm
Largeur : 160 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Jake & Dinos Chapman

One day you will no longer be loved

La série One day you will no longer be loved, présente des tableaux de portraits classiques. Les œuvres, évoquant les portraits de Goya, présentent certaines modifications effectuées par les frères Chapman. Les toiles sont volontairement salies, abîmées et donnent une impression d’abandon. Bien au-delà des premières impressions du spectateur, les frères Chapman évoquent la mémoire du passé, le souvenir qui s’efface, le temps qui passe. En s’inspirant d’œuvres anciennes et appartenant à l’histoire de l’art, les frères Chapman évoquent leur fragilité physique face au temps qui passe, ainsi que la fragilité de leur empreinte sur notre mémoire.

Année : 2008
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 76,4 cm
Largeur : 63,5 cm
AK-47 (29)
Zhang Dali

AK-47 (29)

Année : 2002
Édition : Pièce unique
Matériaux : Acrylique sur vinyle
Hauteur : 180 cm
Largeur : 150 cm