Rouge

du 13 septembre 2012 au 16 décembre 2012

Présentation PDF

59 artistes
84 oeuvres contemporaines et modernes incluant des objets d’art primitif et d’archéologie.

Autour du fil conducteur – rouge – qui va enflammer Maison Particulière à partir du 13 septembre, nous sommes heureux de voir se réunir autour de nous : Lluis Lleó, artiste espagnol vivant à New-York, maître de la fresque contemporaine; Estelle et Hervé Francès, un couple de collectionneurs engagés dans leur Fondation à Senlis en France ; Monsieur et Madame Daniel Lebard ainsi que Monsieur et Madame Benedikt et Christine Van der Vorst, généreux et prolifiques collectionneurs en Belgique ; et enfin, notre invitée littéraire Madame Annie Mollard-Desfour, qui par son étonnant travail de linguiste sur la «couleur des mots», nous fait le grand plaisir de s’amuser à marier les oeuvres au langage.

Le cinquième accrochage de Maison Particulière rend hommage à la couleur Rouge, à sa force symbolique, à sa puissance évocatrice. A travers les rituels qui engagent la danse, le sacrifice et
le sang; à travers le cri de colère ou de joie ; à travers un poing tendu ou une arme brandie ; à travers nos machines modernes qui rugissent; à travers le feu qui consume ou explose … toutes
ces images sont représentations, réminiscences et allégories du Rouge, elles sont le reflet et l’essence de la vie, dans ses excès comme dans ses plaisirs simples.

Certainement parce que le rouge touche au plus intime de chacun d’entre nous et aux sentiments les plus contradictoires, les collectionneurs, pour cet accrochage, ont réalisé un choix d’oeuvres sans compromis et éminemment personnel. Par des allusions à peine voilées aux souvenirs d’enfance, aux premiers émois, du plus insignifiant au plus troublant, nos invités se sont livrés, sans rougir et passionnément, au jeu que nous leur proposons à Maison Particulière.

Nous remercions vivement nos invités pour leur engagement à nos côtés. Leur enthousiasme, qui a si bien répondu au nôtre, comble notre désir de partage, si cher à Maison Particulière.
Leur spontanéité et leur simplicité, leur regard et leur générosité nous enchantent comme nous espérons qu’elle enchantera nos visiteurs.
Amaury et Myriam de Solages

Rouge
Rouge
Rouge
Rouge
Funerals
Alain Josseau

Funerals

Année : 2002
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 190 cm
Largeur : 190 cm
Big Bear Head
Allison Schulnik

Big Bear Head

Année : 2008-2009
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 152,4 cm
Largeur : 152,4 cm
Red Pope I-III
Andres Serrano

Red Pope I-III

Année : 1990
Édition : Ed. AP 1/2
Matériaux : Cibachrome print
Hauteur : 100,5 cm
Largeur : 69 cm
Homicide (série La Morgue)
Andres Serrano

Homicide (série La Morgue)

Année : 1992
Édition : Ed. 4/7
Hauteur : 96 cm
Largeur : 115 cm
Unknown soldier
Andy Denzler

Unknown soldier

Année : 2005
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile sur toile
Hauteur : 140 cm
Largeur : 120 cm
Profondeur : 4 cm
Gudrun und Christiane
Brigitte Waldach

Gudrun und Christiane

Année : 2009
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 145x(3) cm
Largeur : 140x(3) cm
Lenin
David Mach

Lenin

Année : 2008
Édition : Ed. 4/8
Matériaux : Assemblage d'allumettes brûlées, base métallique
Hauteur : 31 cm
Largeur : 21 cm
Profondeur : 23 cm
Moment of Execution – Vietnam
Eddie Adams

Moment of Execution – Vietnam

Année : 1968
Édition : tirage vintage
Hauteur : 16,5 cm
Largeur : 21,9 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Florian Süssmayr

Wer hat Bambi Getötet

Avec Wer hat Bambi getotet ?, l’artiste fait revivre La Biche morte de Gustave Courbet (huile sur toile, Musée d’Orsay), scène de chasse de 1857 témoignant de l’affection du peintre réaliste pour les siens et sa région. A l’inverse, Florian Süssmayr, dont la pratique de la chasse par sa propre famille l’excède, se révolte ici contre l’ordre établi et la morale bourgeoise. Il s’inspire d’une pochette de disque des Sex Pistols, Who killed Bambi, pour dénoncer un système qui ne lui offre aucun avenir, symbolisé par une biche morte, ciblée par une flèche qui lui assure une mort lente et douloureuse. La fragilité et la souffrance de la biche sont amplifiées par la matière utilisée, une terre semblable à des cendres qui laisse des traces à chaque exposition.

Année : 2011
Édition : Pièce unique
Matériaux : Peinture et terre sur toile
Hauteur : 140 cm
Largeur : 140 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Jake & Dinos Chapman

Neuralgia

Année : 2004
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Bronze peint
Hauteur : 15,8 cm
Largeur : 26 cm
Profondeur : 20 cm
Baboon
Marnie Weber

Baboon

Année : 2008
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Bois, mousse, résine aqueuse, vernis, plastique, peinture, acrylique, corde, roulettes
Hauteur : 122 cm
Largeur : 76 cm
Profondeur : 38 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation

En famille
Michael Matthys

En famille

Année : 2008
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Sang de l'artiste et vernis sur film polyester
Hauteur : 115 cm
Largeur : 72 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation

‘Songun Politics’, symbolizing the supremacy of the army, North Korea, 2005
Philippe Chancel

‘Songun Politics’, symbolizing the supremacy of the army, North Korea, 2005

Année : 2005, print 2006
Édition : Ed. 1/5
Hauteur : 125 cm
Largeur : 100 cm
Jeux Olympiques, Mexico, 1968
Raymond Depardon

Jeux Olympiques, Mexico, 1968

Année : 1968
Édition : tirage vintage
Matériaux : Tirage vintage
Hauteur : 40 cm
Largeur : 80 cm
Boom
Robert Gligorov

Boom

Année : 2002
Édition : Ed. 7/9
Matériaux : Contrecollée sur aluminium
Hauteur : 120 cm
Largeur : 120 cm
Blood Rain
Robert Gligorov

Blood Rain

Année : 2004
Édition : Ed. 6/9
Matériaux : Cibachrome print - light box
Hauteur : 136 cm
Largeur : 150 cm
Profondeur : 20 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Tony Bevan

Head

L’œuvre de Tony Bevan semble absorbée dans un univers sombre, elle porte sur elle les cicatrices de temps difficiles. Le portrait n’est presque plus celui d’un homme, seules les scarifications restent apparentes. Les marques de la guerre ont envahi son visage, comme un prisonnier marqué par les barbelés.

Année : 2009
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Acrylique et charbon de bois sur toile
Hauteur : 94 cm
Largeur : 84 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Tracey Emin

Well + truley fucked

Année : 2000
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 57,5 cm
Largeur : 80 cm
I’ll be home for Christmas
Ward Yoshimoto

I’ll be home for Christmas

Année : 2006
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Assemblage de médias mixtes
Hauteur : 231 cm
Largeur : 58,4 cm
Profondeur : 43,2 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Wim Delvoye

Anal kiss

C’est par l’installation Cloaca que Wim Delvoye s’est fait connaître. Cette machine qui reproduit le processus de digestion est une façon pour l’artiste de comprendre le vivant et de faire de la nature même de l’homme une œuvre d’art. Car l’anus, au-delà de l’aspect scatologique, est pour Wim Delvoye le dénominateur commun de l’humanité. Avec la série Anal Kisses, l’artiste appose au rouge à lèvre l’empreinte de son anus sur le papier à en-tête des hôtels où il se rend. Cette contradiction esthétique, ce “baiser”, est pour lui le symbole d’un érotisme universel.

Année : 1999
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 29,5 cm
Largeur : 21 cm