Façons d’endormis – Temps 2

du 08 mars 2013 au 04 mai 2013

Présentation PDF

Après le succès du temps 1 de l’exposition « FAÇONS D’ENDORMIS » au fonds régional d’art contemporain de Picardie à Amiens, le temps 2 initie un nouveau dialogue à la Fondation Francès à Senlis. Les étudiants de l’UFR des Arts de l’Université de Picardie Jules Verne, les enseignants chercheurs du Centre de Recherches en Arts et en Esthétique – CRAE, ont conçu avec les institutions partenaires une subtile association entre ces collections publique et privée.

Cette dernière étape dévoile l’enchainement d’une vie, de l’enfance à la maturité, un parcours où le rêveur se libère et se tord au fil du temps. Le jour interroge l’endormissement, naturel ou artificiel, auquel sont associés les rituels liés à la lecture de contes mais aussi aux ruptures chimiques, « remèdes » des temps modernes. La nuit dévoile le fantasme, un moment intime où les corps s’abandonnent. Entre accouplement, érotisme et voyeurisme, l’animalité et la cruauté de l’Homme s’exhibent. Les bienfaits du repos sont reconnus mais, dans notre société hyperactive où règne le 24 heures sur 24, le sommeil est redouté, dénigré ou évité. Les artistes contemporains nous livrent ici la vision d’un moment à la fois merveilleux et angoissant, source de plaisirs multiples et de contradictions.

L’art de déranger, c’est le jour et la nuit à la Fondation Francès du 8 mars au 4 mai 2013.

Les artistes issus du fonds régional d’art contemporain de Picardie : Gilles BARBIER, Anne CHU, Enzo CUCCHI, Stéphane LALLEMAND, Annette MESSAGER, Oscar MUNOZ, Hans op de BEECK, Royal Art Lodge, Thomas SCHÜTTE.

Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Façons d’endormis – Temps 2
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Anne-Karin Furunes

Darkness Illuminated / Stills II

Année : 2008
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Acrylique sur toile perforée
Hauteur : 224 cm
Largeur : 160 cm
Willie Thomas
Denis Hopper

Willie Thomas

Année : 1965
Édition : Ed. x/x
Hauteur : 40,6 cm
Largeur : 61 cm
Untitled (white head)
Terence Koh

Untitled (white head)

Année : 2006
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 54 cm
Largeur : 31,8 cm
Profondeur : 50,5 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Robert Longo

Study for Damien

Année : 2007
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Fusain et encore sur papier
Hauteur : 26 cm
Largeur : 28 cm
Orchid, 1988
Robert Mapplethorpe

Orchid, 1988

Année : 1988
Édition : Ed. x/x
Hauteur : 39,3 cm
Largeur : 39,3 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Thomas Ruff

Nudes ma 27

Année : 2001
Édition : Ed. 2/5
Matériaux : Tirage chromogénique, face-mounted on Plexiglas
Hauteur : 111,7 cm
Largeur : 139,7 cm
Femme sur un drap bleu
Jean Rustin

Femme sur un drap bleu

Année : 1986
Édition : Pièce unique
Matériaux : Acrylique sur toile
Hauteur : 110 cm
Largeur : 140,5 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Florian Süssmayr

Wer hat Bambi Getötet

Avec Wer hat Bambi getotet ?, l’artiste fait revivre La Biche morte de Gustave Courbet (huile sur toile, Musée d’Orsay), scène de chasse de 1857 témoignant de l’affection du peintre réaliste pour les siens et sa région. A l’inverse, Florian Süssmayr, dont la pratique de la chasse par sa propre famille l’excède, se révolte ici contre l’ordre établi et la morale bourgeoise. Il s’inspire d’une pochette de disque des Sex Pistols, Who killed Bambi, pour dénoncer un système qui ne lui offre aucun avenir, symbolisé par une biche morte, ciblée par une flèche qui lui assure une mort lente et douloureuse. La fragilité et la souffrance de la biche sont amplifiées par la matière utilisée, une terre semblable à des cendres qui laisse des traces à chaque exposition.

Année : 2011
Édition : Pièce unique
Matériaux : Peinture et terre sur toile
Hauteur : 140 cm
Largeur : 140 cm
Fuck Paintings #42
Betty Tompkins

Fuck Paintings #42

La collection hors les murs – L’oeuvre de Betty Tompkins est à découvrir du 19 novembre au 17 décembre 2016 à la galerie Christophe Gaillard à Paris à l’occasion de l’exposition Uniques en leurs genres.

Année : 2011
Édition : Pièce unique
Matériaux : Acrylique sur toile
Hauteur : 152,4 cm
Largeur : 213,4 cm
New York
Spencer Tunick

New York

Année : 1997
Édition : Ed. x/x
Matériaux : Tirage argentique sous plexiglas
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Joana Vasconcelos

Arturo Cantinflas

Année : 2008
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Céramique et coton crocheté à la main
Hauteur : 82 cm
Largeur : 42 cm
Profondeur : 30 cm