Estelle et Hervé FRANCÈS

Estelle et Hervé ont 4 enfants, Matthieu, Baptiste, Diane et Adrien. La collection commencée en 2006 est un lien supplémentaire entre eux.
Elle les réunit totalement.

“Pas une seule acquisition n’a été décidée sans un nouveau consentement mutuel”.

La quête de cette unanimité se fait sans efforts, engageant occasionnellement des discussions pour défendre leurs propres choix, caractérisant leur propre individualité. Chaque acquisition dépend ainsi d’un long processus de réflexion et d’investissement de l’œuvre, afin de s’en imprégner totalement.
La Fondation est un projet à part entière, mené en parallèle de leurs activités professionnelles.

En 1993, Hervé Francès a créé l’agence de communication Okó implantée à Paris (20 collaborateurs au total). Okó est la 10e agence indépendante de France et reçoit régulièrement de nombreux prix. Elle fut nommée agence de l’année à quatre reprises en six ans. Elle est reconnue pour son engagement auprès de grandes causes sociales et sociétales à travers différentes associations telles que Perce-Neige, l’ACPE ou l’AFMTéléthon.

En 2006, Estelle Francès Lasserre créée "Arroi Art’n’ROI" spécialisée dans la gestion de collections privées. Elle est investie dans l’action culturelle depuis 1990, membre de l’association des commissaires d’exposition associés depuis 2011, elle siège au sein de commissions de soutien du CNAP depuis 2013. Membre du jury du Salon de Montrouge en 2013, du prix Marcel Duchamp en 2015. Membre du comité du Salon Galeries initié en 2016 par Stéphane Corréard, elle crée et préside en 2015, l’association Françoise pour l’œuvre contemporaine dont l’objet est d’accompagner les artistes tout au long de leur carrière.
Elle s’emploie à révéler activement les talents émergents et contribue à la formation des prochaines générations de managers culturels.

Pour leurs engagements en faveur de la création contemporaine, Estelle et Hervé Francès sont nommés Chevaliers de l’Ordre des Arts et des Lettres en janvier 2013 par Madame le Ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti.