a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Sophie Kuijken

Née en 1965 à Bruges, Belgique. Vit et travaille à Willebringen, Belgique.

Apparue récemment sur la scène artistique contemporaine, Sophie Kuijken renouvelle l’un des genres les plus anciens de la peinture. À travers l’art académique du portrait, l’artiste belge transmet sa fascination pour l’être humain. Tandis que la tradition exaltait l’existence d’un individu, Sophie Kuijken, derrière un réalisme trompeur, vient perdre cet intérêt pour l’individuel en créant des « personnages recyclés », fruits de son imagination et de ses souvenirs. Sur un fond neutre, statique, l’homme, seul ou en groupe, déstabilise le spectateur, dévoilant peu à peu des éléments incohérents.

A partir d’un mot ou d’un lieu, d’un choix arbitraire et aléatoire, Sophie Kuijken recherche sur internet les photographies d’inconnus d’âges et de sexes différents. Sur des planches de bois ou des plaques de plâtre, elle peint ensuite cette combinaison d’images, réalisant une sorte de recyclage visuel, une compilation sur un même plan de personnes séparées par le temps et l’espace. Les différences morphologiques sont amplifiées par l’accumulation de couches de peinture qu’appose l’artiste, d’abord à l’acrylique puis à l’huile, un travail lent, parfois espacé de plusieurs mois. Les identités se mêlent, se confondent, les expressions et les sentiments se confrontent dans un même visage. Sophie Kuijken, à l’écart de toute réalité, invente une expérience visuelle.

A.M.
Sophie Kuijken

A.M.

Année : 2013
Édition : pièce unique
Matériaux : Huile et acrylique sur bois
Hauteur : 63 cm
Largeur : 55 cm
G.L.G.
Sophie Kuijken

G.L.G.

Année : 2015
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Huile et acrylique sur panneau
Hauteur : 61 cm
Largeur : 42 cm
K.N.Z.
Sophie Kuijken

K.N.Z.

Sur un panneau de bois lourd, Sophie Kuijken, dans la réunion de plusieurs visages et de plusieurs détails anatomiques, construit un être troublant, à part. Bridé dans son uniforme, ce travail pictural si précis, si léché pourrait évoquer la fermeté d’une éducation qui ne laisse pas la place à l’erreur ou au tâtonnement.

Année : 2015
Édition : pièce unique
Matériaux : Huile et acrylique sur panneau
Hauteur : 138 cm
Largeur : 122,5 cm