a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Rune Olsen

Né en 1971 en Norvège

Rune Olsen est un sculpteur et un artiste accompli. Vivant actuellement à New York, après avoir étudié à Londres, il absorbe les thèmes de l’animalité, de la violence et du sexe dans de nombreux travaux. Depuis son premier solo show en 1997 à la Jeune Association d’Artistes d’Oslo, en Norvège, il a exposé dans des galeries et des musées aux Etats-Unis et en Europe, y compris à la Biennale de Venise en 2005 (Waterways, curateur Renee Vara). Ses sculptures grandeur nature d’hommes et d’animaux explorent l’interaction du désir, du pouvoir et de la Société. « La séduction est une notion très importante dans mon travail de création et dans la réalisation de mes sculptures. J’explore cette question en menant des recherches méticuleuses. Je veux être au plus près du primal. »

Bear
Rune Olsen

Bear

En 2007, Rune Olsen a réalisé un Solo Show salué par la critique chez Samson Projects à Boston. La Fondation Francès présente une de ses pièces majeures : une tête d’ours réalisée à partir de scotch noir, de journaux, de graphite et de boîtes de glace. « Le contraste entre la figure et les yeux de verre transmet une forte intensité et une véritable urgence » souligne Rune Olsen. Pour une espèce menacée comme l’ours brun (à peine 200 000 dans le monde), ce n’est pas qu’une interprétation artistique, c’est une vérité inquiétante pour lui mais aussi pour l’Homme. Dans de nombreuses civilisations, en Europe et en Amérique du Nord, l’ours brun est, en effet, considéré comme l’ancêtre de l’Homme. Déifié à l’origine, il est aujourd’hui défié, chassé, supprimé avec une vraie sauvagerie. L’Homme ne doit pas beaucoup s’aimer pour respecter si peu ses ancêtres.

Année : 2007
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 58 cm
Largeur : 66 cm
Profondeur : 41 cm