a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Mona Hatoum

Née en 1952 à Beyrouth (Liban), vit et travaille à Londres et Berlin

Fuyant son pays d’origine en guerre, le Liban, Mona Hatoum, artiste multidisciplinaire, se rend dans un premier temps au Canada à Vancouver. Puis, en 1975, elle part pour Londres, où elle s’installe définitivement et entreprend une formation en art.

L’œuvre entière de cet artiste hors-normes se trame sous le poids de son histoire personnelle, de la société actuelle et des conflits politiques. Elle façonne son travail à partir de l’étude des opposés et des contraires. D’abord intéressée par la performance et l’art vidéo, elle présente avec une certaine violence, sur son corps affiché sans pudeur, un esprit de résistance et de revendication. Par la suite, l’artiste se concentre sur d’autres formes d’expression comme l’installation et la sculpture. Plus directs, et plus disposées à la contemplation, les sculptures de Mona Hatoum rassemblent des thématiques communes fortes comme la reconstruction de l’identité, les droits des femmes, l’incertitude, et le déplacement des corps. Autobiographiques, ses œuvres évoquent des douleurs intimes, le temps qui passe, la passion et l’union perdues.

Dormeuse
Mona Hatoum

Dormeuse

Dormeuse est un récamier moderne, constitué de plaques d’acier façonnées que l’on a l’habitude de trouver dans les rues, à travers notamment les plaques d’égouts. Il symbolise dans sa forme la féminité, le repos et le luxe mais sa composition, faite d’acier, contraste vigoureusement avec ces éléments. Ce matériaux, attribut industriel et confronté aux matières les plus primaires et les plus triviales de la rue, renverse les codes habituels et engage une rupture du matériaux.

Année : 1999
Édition : Ed. AP (Ed. 3 + 1 AP)
Matériaux : Plaques d'acier
Hauteur : 92 cm
Largeur : 178 cm
Profondeur : 77 cm