a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Michaël Molinié

Né en 1975 à Caen – Vit et travaille à Paris

Le processus créatif de Mickael Molinié se développe sous la forme d’une figuration libre sans mimétisme de la réalité. Il s’inspire de « l’étude des modes d’expression des jeunes enfants », il est ainsi plus libre de créer sans contraintes esthétiques ou académiques. On observe alors dans son Œuvre une multitude de couleurs choisies en fonction de son sujet d’étude dans une approche naïve de la forme, sans règles d’échelle ni de proportion. Dans cette recherche d’imperfection, l’artiste explique privilégier cette forme maladroite afin de mettre « la notion de contemplation, qui fige le spectateur, dans un certain confort ».
De ces contemplations il en ressort des histoires intrinsèques et multiples illustrant des icones déchues ou immortelles, telles que Marilyn Monroe, Jim Morrison, Malcolm X ou encore Gainsbourg et Rimbaud.
Ses peintures aux allures de graffitis et de collages anarchiques dévoilent par le biais de symboles et autres métaphores, l’histoire du personnage ou de l’évènement historique choisis par Molinié. Car il est toujours question, dans son Œuvre, de rendre hommage à une « entité » historique dans une sorte de melting-pot allégorique.

Ali vs Frazier
Michaël Molinié

Ali vs Frazier

Année : 2008
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Châssis entoilé, peintures et pastels gras
Hauteur : 120 cm
Largeur : 100 cm