a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Mathieu Mercier

Né en 1970 à Conflans-Sainte-Honorine, France. Vit et travaille à Paris, France.

Entre ready-made et réappropriation de l’objet dans sa destinée artistique, Mathieu Mercier transforme les objets du quotidien en objet d’art et les placent ainsi dans une toute autre mesure. Destitués de leur fonction principale mais affectés à d’autres, ils deviennent formes et couleurs, et ainsi, des objets de contemplation. Mathieu Mercier puise son inspiration dans l’histoire de l’art. Nombre de ses œuvres font référence tour à tour à Piet Mondrian, Marcel Duchamp, ou à des mouvements comme le constructivisme ou le minimalisme. En 2003 il remporte le prestigieux prix Marcel Duchamp.

Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Mathieu Mercier

Last Day Bed

Pour l’œuvre Last Day Bed, Mathieu Mercier s’est inspiré de la stèle funéraire. Mais aussi de ces meubles hybrides à mi-chemin entre le canapé et le lit que l’on trouvait beaucoup dans l’architecture moderniste, tel que le célèbre lit de repos, Day bed, de Mies van der Rohe.

Année : 2011
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Marbre noir et acier
Hauteur : 64 cm
Largeur : 160 cm
Profondeur : 80 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Mathieu Mercier

Untitled

L’œuvre Untitled est issue d’une série de masque-objet. Elle reprend cette suite de lignes connues des œuvres de l’abstraction géométrique et reconstituant les traits d’un visage. Le matériau employé est rigide, hybride, à mi-chemin entre le casque sportif et le masque africain qui décrit une sorte de squelette du visage. Untitled rappelle également les masques de fer servant à torturer les condamnés au Moyen-âge.

Année : 2003
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Métal, caoutchouc, cuir, socle, plexiglass
Hauteur : 51 cm
Largeur : 30 cm
Profondeur : 41 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Mathieu Mercier

100 cars on Karl Marx Allee

L’influence du ready made est très présente dans les œuvres de Mathieu Mercier. Pour 100 cars on Karl Marx Allée, l’artiste photographie un élément du quotidien et fait d’une carrosserie de voiture un paysage. Il rompt avec la représentation picturale traditionnelle, bouscule les perceptions d’échelles et expose dans un format immense ce ciel ensoleillé. Une œuvre comme une invitation à regarder toujours avec attention, à ne jamais être indifférent, à (re)questionner la réalité. Une œuvre comme une envolée finale.

Année : 2007
Édition : Ed. 1/3
Matériaux : Tirage Lambda
Hauteur : 176 cm
Largeur : 136 cm
Visuel en attente d'autorisation des droits de reproduction et représentation
Mathieu Mercier

Untitled

Année : 2003-2006
Édition : (pièce unique)
Hauteur : 164 cm
Largeur : 39 cm
Profondeur : 39 cm