a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Donato Piccolo

Né en 1976 à Rome, Italie. Vit et travaille à Rome et Milan, Italie.

Recourant souvent à des outils technologiques ou mécaniques, Donato Piccolo explore les divers phénomènes naturels et émotionnels. Reposant ses recherches sur la dialectique art et science, son oeuvre révèle les limites que l’homme cherche à repousser tant sur le plan cognitif qu’affectif. Le titre de ses œuvres révèle souvent une séquence d’une expérience humaine liée à une séquence Adn, c’est à dire l’expression d’un sentiment et d’un contenu biologique et scientifique.

Hors de qui je suis
Donato Piccolo

Hors de qui je suis

Présenté à la biennale de Venise en 2007, Hors de qui je suis martèle inlassablement sa tête contre le mur. Toute rationalité conservée, la mécanique n’altère pas le malaise qui peut se dégager d’une forme humaine sombre se cognant la tête. Au contraire, la répétition renforce l’évocation de la folie, hors de tout contrôle.

Année : 2007
Édition : (pièce unique)
Matériaux : Vêtements, résine, élément robotique
Hauteur : 170 cm
Largeur : 80 cm
Profondeur : 30 cm
Pourquoi ne sens-tu pas le vent entre tes poumons ?
Donato Piccolo

Pourquoi ne sens-tu pas le vent entre tes poumons ?

La sculpture Pourquoi ne sens-tu pas le vent entre tes poumons ? est un hommage à l’oeuvre d’Yves Klein. Quarante et un ans après le photomontage d’Yves Klein, oeuvre séminale de l’histoire de l’art, qui illustrait un journal unique. Donato Piccolo réinvente Le Saut dans le vide (1960) pour lui aussi illustrer le journal d’un jour ‘Il Giornale di Un Solo Giorno’ distribué directement chez des critiques. L’artiste reprend et complète l‘oeuvre d’Yves Klein et ajoute pour son saut les ailes imaginées par Leonard de Vinci. La photographie sublime le geste de l’artiste et illustre la relation complexe entre une liberté infinie de l’esprit et les limites de la création. Donato Piccolo exprime par cette sculpture que l’artiste doit faire preuve d’une force de conviction extra humaine en intégrant dans les bras de celle-ci une signalétique déroulant des citations inspirées du philosophe Frederich Nietzsche et de sa recherche sur la Volonté de Puissance, la volonté de surmonter les limites de la raison. Ici, l’homme s’équipe d’ailes pour stimuler sa force mentale qui, à elle seule, lui permettra de prendre son envol. Cette sculpture est un autoportrait de l’artiste créée suite à une performance réalisée le 22 novembre 2001.

Année : 2007
Édition : Pièce unique
Matériaux : Vêtements, résine, éléments électroniques
Hauteur : 260 cm
Largeur : 180 cm
Profondeur : 50 cm