a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Alison Jackson

Née le 15 mai 1970 en Grande-Bretagne, vit et travaille à Londres, Grande-Bretagne

Alison Jackson est une artiste surprenante pratiquant l’art du décalage et du paradoxe dans son travail photographique. S’inspirant des médias, l’artiste compose à sa façon les images qui nous abreuvent et qui font partie de notre quotidien. Son champ d’action: les célébrités, elle emprunte alors le rendu esthétique des professionnels de la photographie volée, les paparazzi. Un travail inédit.
Son travail des débuts est très remarqué, d’abord en noir et blanc, elle se questionne sur le pouvoir des images, ce qu’elles nous disent, ce qu’elles ont à nous donner et surtout pourquoi exercent t-elles un pouvoir si fort concernant les personnalités, pour la plupart devenues des icônes. Jackson prend alors comme sujet d’étude la famille royale, les politiques et autres célébrités. Elle pousse jusqu’au paroxysme les fantasmes de situations de chacun à l’encontre des célébrités. Elle constate alors l’incrédulité qui en ressort et s’en amuse. Les images qu’elles nous donnent à voir sont teintées d’une réelle réflexion sur notre rapport à l’image.
La famille royale est son sujet de prédilection mais elle fait également référence à d’autres célébrités, celles qui alimentent la presse à scandale et qui fascinent le commun du mortel. Dotée de son objectif télescopique, Alison Jackson photographie les sosies dans des situations cocasses, déroutantes voire parfois inconcevables. Le visiteur est subjugué par le traitement si réel de ces photographies qui ressemblent à si méprendre à de réels clichés de paparazzi: les plans sont flous, présence de bruits, plans très serrés et comme pris à la volée. L’effet de voyeurisme atteint des sommets et nous nous prenons au jeu. Alison Jackson casse alors le mythe qui entoure ces célébrités devenues icones sur papier glacé et les met en scène dans des situations que n’importe quel être humain pourrait adopter. Alison Jackson alimente nos fantasmes et nous interpelle en nous disant « Et alors ? ».
En réalité, Alison Jackson ne pointe pas du doigt les célébrités et leurs supposés travers mais bien ceux du regardeur, celui-ci façonne par son regard et ses jugements le mythe qui se créée autour de ces icones, devenues icones du cinéma, d’Histoire, ou de nos fantasmes. Le mythe n’en devient que plus grand par sa supposée destruction, puisque tout est factice. Notre rapport à l’image médiatique n’est pas saine, c’est ce qu’Alison Jackson souhaite nous faire prendre conscience.

Queen in washing gloves at sink
Alison Jackson

Queen in washing gloves at sink

Année : 2006
Édition : Ed. 1/5
Matériaux : c-print
Hauteur : 60 cm
Largeur : 50 cm
Prince Philip at the Art Gallery
Alison Jackson

Prince Philip at the Art Gallery

Année :
Édition : Ed. 5/5
Matériaux : c-print
Hauteur : 61 cm
Largeur : 91,5 cm